Réseau LoRa

Le réseau LoRa, c’est quoi ?

Le réseau LoRa (Long Range) est un réseau à faible puissance basé sur une norme appelée LPWA (Low Power Wide Area) et écrite par les membres de LoRa©Alliance. Le réseau LoRa permet aux objets connectés d’envoyer de petits paquets de données en bas débit, comme une position GPS ou une valeur de température. Il apporte une solution au potentiel grandissant de l’Internet des objets, qui comptabilisera entre 25 et 50 milliards d’objets connectés dans le monde en 2020.

Logo LoRa

Jusqu’à maintenant, le domaine du Machine to Machine (M2M) utilisait le réseau 2G/3G/4G des opérateurs. Le terminal carte bancaire de votre magasin préféré, ou la borne de location de vélo en sont les parfaits exemples. Ces terminaux ont besoin d’une qualité de service, sont énergivores et dépendent d’un raccordement 220V. Certain objet demande de l’autonomie à cause notamment de leur environnement : compteur d’eau , traceur de véhicules, d’animaux… C’est pour ce type d’application que LoRa est intéressant. Les objets compatibles LoRa peuvent fonctionner pendant plus d’1 an sur batterie.

Internet des objets
Internet des objets

Comment fonctionne un réseau LoRa ?

Techniquement, le réseau LoRa utilise une bande de fréquence autour de 868Mhz entre les fréquences LTE800 et GSM900. Le réseau LoRa est libre, toute personne qui désire créer son réseau LoRa peut le faire en émettant sur cette bande de fréquence. Les objets connectés peuvent envoyer des données avec un débit compris entre 0,3 à 50 kbits/s. Cette qualité de service est suffisante pour transmettre une consommation d’eau au fournisseur par exemple. Une antenne LoRa est capable de couvrir des objets sur un rayon de 10 kms en fonction de l’urbanisme et du relief de la zone. Le réseau LoRa est donc moins coûteux et plus rapide à déployer qu’un réseau 2G/3G/4G.

reseau-lora
Le réseau LoRa

Le déploiement du réseau LoRa

Depuis 2016, les opérateurs Bouygues Telecom et Orange se sont chacun lancés dans le déploiement d’un réseau LoRa pour répondre au besoin grandissant de l’Internet des objets. Orange nous invite à suivre son déploiement au travers d’un reportage de 3 minutes :