4G 700 mhz, mon téléphone est-il compatible ?

4G 700 mhz, mon téléphone est-il compatible ? C’est la question qu’un grand nombre de clients Free mobile se pose en ce moment. En effet, la 4G 700mhz est en plein déploiement chez l’opérateur. Cette nouvelle bande de fréquence 4G va lui permettre d’augmenter considérablement sa couverture 4G notamment à l’intérieur des bâtiments.

Continuer la lecture de « 4G 700 mhz, mon téléphone est-il compatible ? »

Vous avez aimé cet article ? Partagez le dès maintenant :

Attribution de la bande 4G 700 Mhz

Le 10 Décembre dernier, le gouvernement français a dévoilé le calendrier de la libération des fréquences 700 Mhz en faveur du très haut débit mobile. La première échéance correspond à la mise au enchère de cette bande qui aura lieu en Décembre 2015. Pour rappel, les enchères de la bande 800 Mhz (qui possède les mêmes avantages) avait rapporté près de 2,7 milliards d’euros à l’Etat. Entre le 1er octobre 2017 et 30 Juin 2019, la bande 700 Mhz allouée actuellement à la TNT (canaux 49 à 60) sera progressivement libérée et pourra être utilisée par les opérateurs. Certaines zones, où la bande est déjà libérée, pourront être couvertes en 4G 700 Mhz dès Avril 2016. La liste des régions n’a pas été donné par le gouvernement mais elle peut être déduite des différentes phases de déploiement de la TNT HD.

Continuer la lecture de « Attribution de la bande 4G 700 Mhz »

Vous avez aimé cet article ? Partagez le dès maintenant :

Le réseau 5G en déploiement ?

Cette semaine, la Corée du Sud a annoncé lancer un plan de 1,1 milliards d’euros pour le déploiement de son réseau 5G avec une mise à disposition en 2020. Il permettra par exemple de télécharger un film en haute définition en une seconde grâce à un débit théorique d’un Gb/s contre 150 Mb/s au mieux aujourd’hui. Suite à cette annonce, beaucoup se sont moqués du décalage et du retard de la France en matière de télécommunications.

Il est important de rappeler que le réseau 4G, actuellement en service en France, est basé sur la norme LTE (Long Term Evolution). La prochaine norme 4G, déjà en test chez certains opérateurs (LTE-Advanced), sera capable de fournir des débits de 1Gb/s à l’arrêt et 100 Mbits/s en mobilité rapide (voiture, train…). Elle apporte notamment un progrès technique consistant à agréger différentes porteuses dans des bandes de fréquences différentes. Par exemple, en France, les opérateurs pourront agréger des fréquences 2600Mhz avec des fréquences 800Mhz (hors Free Mobile qui ne possède qu’une bande de fréquence 4G pour le moment). Le déploiement sera plus rapide puisque les opérateurs s’appuieront sur des infrastructures existantes.

Actuellement, le réseau 5G n’est toujours pas défini par l’UIT (Union Internationale des Télécommunications). Le terme 5G sera très certainement utilisé à tord dans les campagnes marketing des opérateurs.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le dès maintenant :

La 4G au service du THD rural

Le réseau 4G destiné majoritairement à une utilisation nomade pourrait bientôt connecter les foyers français à l’internet très haut débit. D’après le journal Les Echos l’opérateur Orange procède à des tests dans les Pyrénées Orientales, les Ardennes et dans le Gers, tandis que Bouygues Telecom va bientôt démarrer ses propres tests dans cinq villages alpins. Ces différents tests apportent des solutions au plan « très haut débit » qui affiche un objectif ambitieux de 30 mégabits par seconde pour tous en 2022.

L’amélioration du réseau fixe dans les zones rurales représente un coup astronomique à cause, notamment, de la faible densité de population. La solution alternative en test consisterait à utiliser la 4G comme « boucle locale » en apportant une offre double play (Internet + Téléphone) au client. L’installation à domicile pourrait se faire comme le Wimax avec une antenne extérieure (voir notre illustration ci-dessous) ou avec antenne intérieure à proximité d’une fenêtre. Pour expérimenter cette solution, Orange et Bouygues Telecom s’appuient sur le réseau 4G 800Mhz qui offre une plus grande portée et une meilleure pénétration dans les bâtiments. L’utilisateur final pourrait atteindre un débit descendant de 75 Mbits/s dans les meilleures conditions. Cette limite est imposée par une largeur de bande allouée plus étroite (10Mhz) que dans les fréquences 2600Mhz (20Mhz au max)

installation_wimax

Vous avez aimé cet article ? Partagez le dès maintenant :